Avec Babel, Serviceplan et Madame Bovary, la Sécurité routière change de ton

Des spots et affiches sans image d’accident, l’accent mis sur les bons comportements et, au final, une nouvelle signature de marque qui résume tout : « Vivre, ensemble ».

75-actu-Securite-routiere

La Sécurité routière, début janvier, n’a pas seulement changé son pool d’agences – Babel + Madame Bovary + Serviceplan, choisis en août dernier – pour construire ses campagnes de sensibilisation, elle a changé de ton. Fini le « Tous responsables » en vigueur depuis 2008, place à une stratégie évitant toute injonction ou culpabilisation, une stratégie de « communication- solution » qui viendra, promet l’institution, « pour chaque facteur de risque ou chaque public à risque, proposer un geste ou un rituel facile à mettre en œuvre et à partager ».

La première campagne de cette nouvelle ère, lancée le 5 janvier, est bâtie autour de deux films et de messages radios dans lesquels des usagers de la route remercient des conducteurs anonymes qui, en adoptant les bons comportements, les ont préservés de l’accident fatal. L’idée, poursuit la Sécurité routière, est de proposer aux Français « de se rassembler autour d’une ambition commune, à la fois évidente, bienveillante et fraternelle : “Vivre” (c’est bien l’essence même de la Sécurité routière), “Ensemble” (c’est parce que chacun veillera sur l’autre qu’on y arrivera). »

ANTOINE GAZEAU