CulturOsons : la Côte d’Or écoute

Il n’est point de crise qui empêche une consultation. Simplement le Département de la Côte-d’Or a-t-il dû adapter son opération CulturOsons.

79-actu-cote-dor

Avant le confinement, explique sa dircom, Stéphanie Janot, « nous avions décidé de réfléchir collectivement à nos attentes en matière de culture ». L’objectif, entre autres : entendre les usages, les envies et les besoins de la population pour rééquilibrer l’offre, sur un territoire très rural en dehors de Dijon. Initialement, il était prévu d’impliquer les habitants, amateurs et professionnels autour d’un questionnaire, de rencontres participatives et d’un temps de restitution évènementiel... La démarche fut maintenue mais s’est muée en aventure numérique.

Premier bilan après quelques semaines : plus de 1 100 réponses au questionnaire en ligne ! « Environ une personne sur quatre a proposé des pistes et des idées », précise Marie-Laure Grunenwald, adjointe au chef du service culture. Dans les ApérosCulture, cycle de petites rencontres informelles et virtuelles qui s’achève le 4 juillet, elle voit déjà émerger quelques attentes : « De la solidarité, de la convivialité, de la diversité, de la culture partout et pour tous les publics. » Le cabinet Créaction, à la manœuvre sur cette opération de concertation, analysera et synthétisera le tout. Le Département dévoilera ensuite quelques grandes orientations fin août, à l’occasion d’un événement festif lançant également la saison culturelle Art & Scènes. Entre l’automne 2020 et le printemps 2021, la bascule opérationnelle, promet-on, s’effectuera aussi en co-construction.

ANTOINE GAZEAU