Dunkerque, Besançon, Reims : on consulte !

Si les exercices de concertation et autres budgets participatifs programmmés ont bien souvent été reportés, toutes les collectivités n’ont pas abandonné toute idée de consultation en période de confinement.

78-actu-onconsulte

Au contraire. A Besançon, par exemple, la Ville a publié sur son site, début avril, les résultats d’une mini-enquête lancée via sa newsletter de confinement, le 26 mars. Environ 5 000 habitants avaient rempli le questionnaire ! En s’appuyant sur l’agence Opérationnelle, elle a ensuite très vite lancé une plateforme, « Besançon soyons solidaires », vouée à être utile au moment d’aborder le déconfinement. Organiser l’après : c’est justement l’esprit de la démarche de la Communauté urbaine de Dunkerque, où les habitants ont été invités, du 27 avril au 3 mai, à partager leurs idées sur le site vivre-ensemble-apres.com (ou par courrier). à l’issue de la mobilisation, les élus devaient définir ensemble les nouvelles règles de vie collective, communiquées à la population autour du 7 mai. La Ville de Reims a elle aussi décidé de consulter ses habitants, pour entendre leurs propositions sur l’après-confinement. Lancée le 22 avril, « Inventons le Reims d’après » – c’est le nom de la plateforme, conçue en interne – est construite autour de cinq grands thèmes : « Mettre en œuvre le déconfinement ; relancer notre économie locale ; faire de Reims une ville du bien-être ; réinventer la solidarité ; faire repartir la vie culturelle, sportive et associative à Reims. » La consultation devrait ici s’étaler jusqu’au mois d’août. Les bonnes idées seront soumises à un comité de “sages”, qui en étudiera la faisabilité. Au final, promet la Ville, les suggestions retenues nourriront un plan de relance économique et sociale. Un « Plan Colbert 2020 », ni plus ni moins !

ANTOINE GAZEAU