Violences sexuelles : l’Etat hausse le ton !

 53 etudedecas

Alors que les campagnes de sensibilisation sur les violences sexistes et sexuelles s’adressent en général à celles qui en sont les victimes, la campagne digitale «Arrêtons-les !» prend le parti de ne s’adresser qu’aux auteurs. Qu’ils soient prévenus.

Lire la suite dans Brief...

Acheter ce numéro

S'abonner à Brief