Le «CGSP» devient «France Stratégie»

Exit le CGSP ? Que nenni : administrativement parlant, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP), créé en avril 2013 pour remplacer le Centre d’analyse stratégique, ne disparaît pas.

17 actuSon nom d’usage, en revanche, devient désormais «France Stratégie». Question de lisibilité : «On nous assimilait souvent au gouvernement ou à Matignon (le commissariat est en effet placé sous l’autorité du Premier ministre, NDLR), témoigne Joris Aubrespin, chargé des relations presse. Or, nous avons notre propre indépendance, notre propre ton.» Bref, une identité propre que l’institution cherche toujours un peu à définir : «Chacun de nos départements réfléchit sur des axes forts et structurants qui entraineront également une réflexion sur notre politique éditoriale.» Au-delà des experts et des ministres – «dont beaucoup ne pouvaient prononcer notre nom en entier ou dans le bon ordre», France Stratégie entend surtout clarifier son image auprès du grand public et des journalistes : «Cette appellation est, par exemple, plus facilement déclinable à l’international», continue Joris Aubrespin, qui note que les médias étrangers utilisaient toujours des traductions différentes… Plus largement, toute l’identité visuelle de l’entité a été revue et corrigée par l’agence Carré noir. Ainsi le nouveau logo s’inspire-t-il du pendule de Newton. Quatre boules collées les unes aux autres représentent les quatre missions du commissariat («anticiper», «débattre», «proposer» et «évaluer»), «indépendantes et solidaires à la fois». «La cinquième boule, à l’écart, donne l’élan final à l’ensemble, résume le communicant. On joue là sur l’idée d’impulsions maitrisées.» En toute logique, un nouveau site Internet sera aussi mis en ligne en mai.

Antoine Gazeau