Les communicants publics ont tenu bon !

La crise sanitaire a surpris et bousculé les dircoms : aucun plan de communication de crise n’envisageait l’inimaginable. Propulsés au front, ils et elles ont dû faire preuve de réactivité et d’agilité pour assurer le service public de l’information, devenu vital.

 

Lire la suite dans Brief...

Acheter ce numéro

S'abonner à Brief