À Paris et au-delà, l’amour du commerce de proximité s’affiche en grand

Lancée en février pour venir en aide aux quelque 700 commerces qui auraient fait l'objet de dégradations à Paris depuis novembre 2018, la campagne #JaimeMonCommerce, initiée par la chambre de commerce et d'industrie de Paris, gagne encore en ampleur.

68 Actu3-Commerce


Du 24 au 30 avril, c'est dans les rues de Paris, sur plus de 300 faces (kiosques et 8m2), qu'elle s'est affichée. Le slogan : « J'aime mon commerce parisien, je le soutiens. Le commerce, c'est la vie !» L'objectif, selon la CCI : « Mobiliser les Parisiens et les acteurs économiques sur ce véritable enjeu économique et citoyen ». Et indirectement, bien sûr, assurer les commerçants d'un soutien sans faille. Trois mois après son lancement, la campagne, soutenue par l'afficheur JCDecaux et de nombreux autres acteurs, se décline au total à travers une communication intemporelle autour du hashtag #JaimeMonCommerce dans la presse, en affichage, sur le Web et les réseaux sociaux avec la valorisation de commerces et la mise en place de jeux-concours. Les commerçants sont aussi invités à se l'approprier grâce à des kits de promotion (affiches, flyers, vitrophanies, stickers et totebags...) et créer ainsi une dynamique en animant leurs points de vente. La dynamique paraît lancée. « La mobilisation dépasse d'ailleurs le périmètre parisien puisque plusieurs départements, comme les Hauts-de-Seine, souhaitent adapter la campagne à leur territoire », précise-t-on à la CCI. Car au-delà du caractère urgent (augmentation des fermetures de points de vente et de la vacance des commerces) se profile aussi le risque d'une évolution accélérée des comportements d'achat...


Antoine Gazeau