top of page
B117-actu-douai.jpg

Douai habille ses vitrines “en transition”

Elle se souvient d’une maison hantée en travaux, à Disneyland, dont l’habillage indiquait, avant l’ouverture de l’attraction : « Recrutement de fantômes en cours ». « Cela facilite la mise en récit », résume Audrey Mathon, à la direction de la communication de la Ville de Douai. Sa collectivité vient d’appliquer la même recette de communication décalée à ses cellules commerciales vides, où des travaux “de transition” sont nécessaires, pour y révéler l’envers du décor. Ici c’est un champignon, la mérule, qui s’est installé depuis de nombreuses années et qui doit être éradiqué avant toute réouverture, là ce sont des pigeons qui ont causé des dégâts considérables. Des vitrophanies imaginées en interne et conçues ensuite par Espace Régie (Cuincy) sont appliquées sur les vitrines fermées. « L’idée est de montrer que derrière l’inactivité apparente, un travail est mené, par les techniciens et les élus, pour que ces cellules soient réinvesties », commente encore Audrey Mathon. A Douai, c’est une première, qui attire autant les sarcasmes de l’opposition que les commentaires plus positifs. Une deuxième salve de poses de stickers est déjà envisagée d’ici au second semestre. 

ANTOINE GAZEAU  [avril 2024]

bottom of page